Joy Loukas – Chapitre 16 : Nouvelle recrue

_ Et là, bam ! Je lui colle une droite et … Hey, bonjour !

Nous étions revenus dans le salon.

_ Joy, je te présente Stan et Jesse. Les garçons, voici Joy, ma nièce.

Stan, celui qui parlait quand nous entrâmes dans la pièce, m’adressa un grand sourire. Il avait la tête un peu carrée et des cheveux bruns, courts et fixés par du gel. Il était grand et assez costaud. A côté de lui, Jesse avait l’allure d’un gringalet. Il était certes grand mais trop mince, comme si son corps avait grandi rapidement en peu de temps. Il avait la peau foncée et le crâne rasé. Je n’aurais jamais pu imaginer qu’il puisse être à moitié monstre.

_ Alors tu es notre nouvelle recrue ? demanda Stan en passant ses mains derrière sa nuque. Tu vas voir, la paie n’est pas terrible mais il y a une bonne ambiance ici.

_ Ouais. Renchérit Jesse.

_ Et puis, cela rétablirait un peu l’équilibre des sexes. Une fille pour quatre gars, ça fait sexiste. Sans compter que …

_ Stan ! J’ai encore à parler à Joy. Coupa Chris. Allons dans mon bureau, Joy.

Je m’installais sur la même chaise que tout à l’heure.

_ Si on ne l’arrête pas, il est capable de continuer à parler toute la journée.

_ Comment tu finances tout ça ? Demandai-je sans tenir compte de sa remarque.

En tant que chasseuse de démons, je n’avais jamais été payée. Les habitants de Korks comptaient sur moi pour nous débarrasser des démons et parfois les commerçants me remerciaient en m’offrant quelques denrées. Mais mon père et moi subsistions en vendant des biens de famille et parfois, il m’arrivait de m’acquitter d’une quelconque besogne pour quelqu’un en échange de quelques sous.

_ Essentiellement en récoltant des dons.

_ Des gens vous donne de l’argent pour ce que vous faites ?

_ C’est une grande partie de mon travail. Convaincre des donateurs de l’utilité de nos missions.

Je réfléchis à cela pendant un instant. Les gens de cette ville étaient-ils si généreux qu’ils offraient de l’argent pour aider des démons ? Ou peut-être que Chris ne leur disait pas tout à fait en quoi consistaient les missions de l’agence. Il me paraissait plus logique que des humains paient pour éliminer des démons que pour les protéger.

_ Comme l’a dit Stan, la paie n’est pas …

_ Peu importe la paie. J’accepte.

D’abord étonné, mon oncle me sourit.

_ Alors bienvenue parmi nous !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *