Joy Loukas – Chapitre 14 : Chris Dante

Dante & cie. C’était ce qui était inscrit sur la petite plaque fixée à la porte. L’agence se situait dans une ruelle entre deux grands immeubles. Il s’agissait d’une sorte de vieille maison dont la façade était rouge brique.

Lilia avait garé ma moto à côté d’une voiture grise poussiéreuse. Je l’avais laissé conduire un peu à contrecœur. Au moins, nous étions arrivées au milieu de l’après-midi.

La démone me précéda à l’intérieur. La pièce ressemblait à un grand salon-séjour avec des fauteuils, une télé, des placards, une table ovale. Il y avait deux portes en plus de la porte d’entrée.

L’une d’elles s’ouvrit sur un homme que je reconnus même si je ne l’avais pas vu depuis des années. Chris avait des cheveux bruns très courts et un bouc au menton. Des piercings à l’arcade sourcilière et à l’oreille contrastaient avec la chemise et le pantalon de ville qu’il portait.

_ Bonjour Joy. Me dit-il en me regardant comme s’il avait vu un fantôme.

_ Bonjour. Répondis-je simplement.

_ Entre. Dit-il en montrant la pièce derrière lui, puis s’adressant à Lilia : Merci Lilia. Tu peux disposer maintenant.

La pièce dans laquelle j’entrai était un bureau tout ce qu’il a de plus banal. Chris me fit signe de m’asseoir.

_ Tu ressembles beaucoup à ta mère.

_ Merci.

_ Je suis content que tu sois venue. Lilia t’a expliqué ce que nous faisons ici ?

_ Oui.

_ Comment ton père a réagi ?

_ Mal. Il pense que j’ai vendu mon âme au diable, tout comme toi.

Chris hocha la tête pensivement.

_ Cela ne doit pas être évident pour toi de croire que tous les démons ne sont pas mauvais.

_ En effet.

Mon oncle tourna une photo vers moi. Il s’agissait d’une photo de famille mais un seul retint mon attention. Un démon. Un enfant démon à la peau rouge. Deux petites cornes pointaient entre ses cheveux blonds et il avait une queue qui formait une spirale.

_ C’est lui qui m’a ouvert les yeux sur les démons. Je l’ai rencontré à Korks, juste avant de quitter la ville. Ton père et moi venions de tuer un couple de démons comme lui. Et là, nous avons vu ce bambin effrayé qui pleurait. Il avait à peine un an. Je ne pouvais imaginer tuer un petit enfant, même démon. Je me suis interposé lorsque ton père a essayé de le tuer. Nous nous sommes battus. Et je me suis enfui avec cet enfant. Je l’ai adopté, et depuis j’essaye de me racheter du fait de l’avoir privé de ses parents biologique en étant un bon père. Il s’appelle Max.

Je regardai alors les autres membres de la photo. Max était dans les bras de Chris. A côté, il y avait une femme avec de longs cheveux châtains portant une petite brunette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *